0.00 CHF0
Damage de la cour de la maternelle d’Irim

Damage de la cour de la maternelle d’Irim

La journée du vendredi 16 mars fut très animée. Les mères d’élèves étaient sorties nombreuses. Deux cent quarante et une femmes ont répondu l’appel.  Dans la matinée, commence le balayage. Quelques pères, mélangés aux femmes, creusent les bosses et les femmes étalent pour que le terrain soit au même niveau.  C’est ainsi que débute le travail.

Peu après, on constatait le manque d’eau et de la latérite. La latérite déposée auparavant ne suffisait pas.  Pour ce faire, plusieurs groupes se constituaient. Certaines femmes vont à la recherche de la latérite, d’autres portent l’eau. On a utilisé 59 barriques d’eau amenées par une moto-camion, exécuté par certains jeunes du village.

La nourriture pour la journée: trois sacs de riz et une tine d’haricot ont été préparés. Quinze (15) litres d’huile et une boîte de sel ont été utilisés.

A peu près 1,5 charrette de sable et 10 sacs de ciment utilisés. La partie damée doit être arrosée de 3 barriques d’eau matin et soir.

Il y a actuellement un manque d’eau. Beaucoup de puits ont tari.  Ce qui a joué sur le travail, puisqu’une petite portion de la cour et le derrière des classes n’a pas été damée.

L’activité de la journée s’est terminée à 18h et il y aura une reprise dans le but de terminer la portion restante.

La partie rouge et derrière les classes restent à damer.